Projection mensuelle aux Cabanes Urbaines

ESCALES DOCUMENTAIRES X LES CABANES URBAINES

projection tous les 2èmes mardis du mois à 19h00 !

22 rue Cardinal à La Rochelle – entrée libre

____________________________________________________________________

Septembre

 Mardi 13 septembre – 19h00

LES GESTES DE SAINT LOUIS

Le film

Belgique , Sénégal / 2022 / 30 / Documentaire

Fruit d’une collaboration entre la compagnie de danse contemporaine sénégalaise Diagn’art et les artistes belge et suisse Kita Bauchet et Stéphanie Pfister, « Les gestes de Saint-Louis » présente une esquisse subjective de la ville et du quotidien qui la rythme. Une infiltration chorégraphique de Saint-Louis à 2 danseurs et 2 caméras sur la musique de Siegfried Canto, qui met en lumière les énergies qui la font vibrer et célèbre la force créative de sa jeunesse.

Kita Bauchet

La réalisatrice

Diplômée de l’INSAS, Kita Bauchet est une cinéaste belge. Après plusieurs courts métrages de fiction, elle réalise en 2009 La Fabrique de Panique, un long-métrage documentaire sur le film d’animation «Panique au village» de Vincent Patar et Stéphane Aubier, suivra en 2016 Une vie contre l’oubli sur l’œuvre du réalisateur André Dartevelle.

En 2018, elle réalise Bains Publics, qui pousse les portes des « Bains du Centre » au cœur des Marolles, un quartier populaire de Bruxelles. Le film reçoit le prix France Télévisions du meilleur documentaire au Festival International de Films de Femmes à Créteil ainsi qu’au festival Brussels in Love, le Prix Birgit Wallborn de Docs en Goguette et une mention spéciale du jury au festival «Signes de vie à Clermont-Ferrand.

En 2022, débute le parcours de « Les Gestes de Saint-Louis » mené en collaboration avec la compagnie de danse contemporaine Diagn’art, l’artiste suisse Stéphanie Pfister sur des musique de Siegfried Canto.

JOE, LA COUR, l’ECUME

Le film

France , Sénégal / 2021 / 20 / Documentaire

Au cœur du Plateau, centre-ville de Dakar, Issa Samb dit Joe Ouakam, habite la cour du 17 rue Jules Ferry depuis des décennies. Fief du laboratoire Agit’Art, collectif artistique sénégalais fondé en 1974, la cour de Joe fut et restera un espace emblématique de création et de rencontre hors du temps. Un symbole de la lutte inégale du capitalisme immobilier contre la poésie du monde.

Bastien Defives

Le réalisateur

Photographe et vidéaste membre du collectif Transit basé à Montpellier, Bastien Defives s’intéresse principalement aux rapports des sociétés à leurs environnements (gestion, intégration, aménagement, destruction…). Durant son séjour au Sénégal de 2013 à 2018, il collabore avec le collectif Agit’Art (Galerie du Manège, Biennale Dak’Art 2018). De retour à Montpellier, il réalise entre autres le film photographique « Les liens du champ », et poursuis le projet photographique « des rives » en parcourant à pied l’intégralité du littoral français.